Deux photographes passionnés à votre service

l’expertise et l’exigence

Designer

Florence Urban

Passionnée de photographie depuis toute jeune, c’est à l’âge de 25 ans qu’elle investit son premier salaire dans l’acquisition d’un Canon AE...

Passionnée de photographie depuis toute jeune, c’est à l’âge de 25 ans qu’elle
investit son premier salaire dans l’acquisition d’un Canon AE1.
Cette passion lui est probablement venue lorsque, malgré elle, elle fut le modèle de
quelques élèves de l’école de photographie de Vevey (elle habitait à côté de cette école). Fascinée par l’objectif qu’elle devait fixer ou pas, selon l’exigence du photographe.

Embarquée par le tourbillon de la vie, elle put néanmoins exercer cette passion dans ses temps libres, mais un changement de vie important, en 2008, lui offrit l’occasion de se recentrer sur son domaine de prédilection.

La photographie est pour elle le témoin d’une réalité que l’on perçoit intensément, et que l’on peut ensuite révéler. C’est un moyen de raconter des histoires sans paroles.
Son attachement aux objectifs fixes révèle son souci d’une qualité d’image optimale et une volonté de ne pas céder à la facilité et aux compromis.

Son approche de la photo, très artistique, puisqu’elle est également peintre, lui amène une vision moins traditionnelle et plus onirique qui s’exprime dans différents registres de sa pratique photographique.

Ses préférences vont naturellement vers les photos artistiques dans les domaines du
portrait, de la macrophotographie, et de l’urbain.

Designer

Olivier Urban

Pour lui la photo c'est un oeil affuté, toujours en éveil, cherchant à retranscrire en image le beau et le fort perçus dans chaque situation....

Pour lui la photo c'est un oeil affuté, toujours en éveil, cherchant à retranscrire en image le beau et le fort
perçus dans chaque situation, pour l'offrir à l'oeil du spectateur.
L'achat d'un réflex argentique à 18 ans lui permet de vivre cette passion qu'il pratique depuis 44 ans dans le cadre de l'architecture, mais aussi à titre privé.
Une formation d'architecture lui donne les bases nécessaires à la photographie d'architecture: composition, cadrage, point de vue, bases et règles de géométrie, perspectives, points de fuites, lignes directrices, choix du point de vue, symétrie et asymétrie, mais aussi travail sur la couleur et la lumière.
32 ans de pratique de la photo dans le cadre de l'architecture (dossier d'étude, de valorisation de promotion...) lui ont permis d'affiner sa perception de la photo d'architecture et d'urbain Le passage à la photo numérique en 2000 lui permet une efficacité accrue de par le contrôle instantané du résultat et la possibilité de multiplier les prises de vues pour en garder la quintessence.
Le passage à la photo hybride en 2016 augmente encore cette efficience, grâce au contrôle total du rendu dans le viseur, et à la légèreté du matériel permettant l'emport de matériel performant toujours à disposition.
Son caractère perfectionniste, jamais satisfait, le pousse à chercher la photo parfaite, mais aussi la composition originale grâce à l'usage pointu entre autres d'une recherche d'angle de vue et d'un objectif approprié permettant d'extraire la quintessence d'un lieu ou d'une scène.